Loi de Santé Touraine : passage en force !

patrick solera, le 21 mars 2015

cvJeudi 19 mars à 3h00 du matin, la commission des affaires sociales a adopté l’amendement concernant l’instauration du Tiers Payant Généralisé  (TPG) qui sera présenté au Parlement le 31 mars dans le cadre de la proposition de loi de Santé de Mme Touraine.

Le dimanche 15 mars, notre Ministre de la Santé avait réussi l’exploit sans précédent, de réunir tous les professionnels de santé dans la rue VIDEO , tous syndicats confondus, contre une loi qui va :

  • Etatiser définitivement la santé (fin des négociations conventionnelles, pouvoir accru des Agences Régionales de Santé etc…).
  • Ôter toute indépendance et assujettir le professionnel de santé aux financeurs (caisse d’assurance maladie et complémentaires santé).
  • Supprimer la liberté de choisir son praticien pour le patient et rompre le secret médical.
  • Engendrer une surcharge administrative et une paperasserie insupportable dans nos cabinets dentaires avec tous les risques d’impayés inéluctables et du coût engendré pour nos structures, déjà fragilisées par l’apparition des réseaux de soins commerciaux et autres centres dentaires low cost.

La FSDL remercie les consoeurs et les confrères qui se sont mobilisés car nous dénonçons, sous couvert d’accès aux soins pour tous, une réforme gouvernementale délétère pour la médecine bucco-dentaire.

Ce n’est pas en promettant la « gratuité » des soins que l’on va résoudre le problème du blocage des remboursements sur les prothèses dentaires depuis 27 ans et celui des honoraires de soins opposables indignes d’un pays civilisé.

Cette inadéquation entre la mise en place d’un plateau technique de plus en plus performant pour des soins préventifs ou conservateurs et les honoraires imposés n’est plus tenable pour des praticiens qui veulent soigner selon les données actuelles de la science.

La FSDL a été reçue 3 jours avant cette manifestation nationale au Ministère de la Santé pour leur faire part de nos revendications.

Nous avons demandé le retrait pur et simple de cette loi ainsi qu’une  concertation avec les professionnels de santé pour réécrire un projet de réforme qui tienne compte de tous les paramètres précédemment évoqués. Un document de synthèse  a été remis à Madame la Ministre.

Devant ce passage en force dans la nuit de mercredi à jeudi et surtout le manque total de concertation avec les acteurs concernés par cette loi, nous exigeons désormais la démission de Mme Touraine et envisageons des actions dures pour lutter contre l’application de cette loi démagogique dont la pierre angulaire est le TPG.

Si nous capitulons un an après s’être fait imposer une loi autorisant les remboursements différenciés (Loi Le Roux) et la mise en place de réseaux de soins commerciaux type SantéClair, nous serons livrés pieds et poings liés aux groupes financiers après un désengagement progressif et programmé de la sécurité sociale.

L’exercice libéral disparaitrait avec le TPG obligatoire et le moment est venu d’entrer en résistance. Nous comptons sur vous car ce combat sera difficile et nous ne gagnerons que si l’ensemble de la profession refuse de capituler. Des actions se préparent en coulisses avec tous les représentants et organismes des professionnels de santé, tenez vous prêts !

CAPITULER ? JAMAIS !

Patrick SOLERA

Président FSDL

 

 

 

 


Tous les articles