La fsdl rencontre l’unocam

pascal paloc, le 30 octobre 2015

unocam2

Aujourd’hui jeudi 29 octobre 2015 les membres du  bureau de la FSDL ont été reçus par le Président de l’UNOCAM (regroupant les mutuelles, assurances et institutions de prévoyance) en  vue des futures négociations conventionnelles prévues au 2ème semestre 2016.

Cette rencontre a permis de poser les bases pour de futures discussions sereines. Nous avons rappelé que malgré le cadre légal imposé par la loi Le Roux nous restons farouchement opposés aux dérives anti-déontologiques constatées par toute la profession,de la part de certaines plates-formes commerciales.

Nous avons également pu exposer notre projet basé sur une réévaluation importante de la prévention et des soins dans la perspective du développement d’un nouveau gradient thérapeutique.
Le Président de l’UNOCAM, fortement intéressé par l’investissement sur la prévention bucco-dentaire, serait prêt à suivre cette politique basée sur:

  • la sensibilisation et la  responsabilisation des patients (remboursements améliorés)
  • la mise en place d’un suivi de protocoles, pour le professionnel de santé, établis en accord avec les Sociétés Scientifiques, la Haute Autorité de Santé et certains représentants de la profession (ordinaux, dentistes conseils etc.)

Dans la perspective d’un changement de majorité à la tête de la profession suite aux futures élections URPS de décembre 2015, les représentants de l’UNOCAM ont été attentifs à cette vision de notre exercice professionnel et aux propositions concrètes de notre syndicat pour améliorer la santé bucco-dentaire de nos concitoyens.

Nous avons pu montrer tout au long de cet entretien que nous étions attachés avant tout au caractère médical de notre profession, à la qualité des soins prodigués dans nos cabinets et  que nous refusions toute tentative de marchandisation de notre activité.

La FSDL est un syndicat de propositions, consciente des responsabilités qui l’attendent et pas seulement un syndicat contestataire comme certains se plaisent encore à nous décrire afin de masquer l’échec total de leur politique conventionnelle depuis 30 ans.
Un livret regroupant nos propositions a été remis à chaque membre de l’UNOCAM


Tous les articles