Une journée de grève

FSDL, le 2 octobre 2014

3000 Chirurgiens dentistes, 10000 professionnels de santé, dans les rues de Paris pour manifester contre le projet de loi Macron.

foule   Depuis plusieurs semaines la FSDL se démène aux cotés des syndicats, Ordre et organismes représentatifs des autres professions réglementées pour étudier les possibilités d’actions en réponse aux accusations graves de “rentiers”  portées par l’ ex Ministre de l’économie et des Finances, Mr Montebourg et à une loi à venir courant novembre préparée par son successeur, Mr Macron.

 

Le 30 Septembre aurait pu être une date qui compte, car cette fois ci, nous étions tous d’accord pour agir contre les choix du gouvernement. Hélas, la CNSD et l’UNAPL, dénigrant tout mouvement national , ont dans l’urgence, face à l’ampleur de la gronde, organisé des mini manifestations locales . Depuis le début, la FSDL voulant s’opposer à une loi nationale, a choisi de manifester à Paris aux côtés des autres syndicats de professionnels de santé.

Nous avons laissé également  le choix à chacun d’aller manifester localement  pour montrer notre force, l’intérêt de la profession étant pour nous une priorité  plus que toute manœuvre politique comme l’ont bien compris le SFCD (Syndicat des femmes chirurgiens dentistes ) et L’UJCD-UD qui ont défilé à nos côtés, tout comme les représentants des médecins, ophtalmologistes, biologistes, pharmaciens et prothésistes dentaires.

martine

 

La FSDL est fière d’avoir mené, organisé, géré dans un laps de temps très court une manifestation qui a regroupé plus de 3000 confrères sur 10000 professionnels de santé mobilisés.

La FSDL est fière d’avoir laissé nos fauteuils en souvenir de notre passage au Ministre de l’économie et des finances

La FSDL est fière  d’avoir pu rassembler étudiants, jeunes ou moins jeunes confrères et consœurs  venus de toute la France pour manifester leur ras le bol contre ces attaques incessantes et scandaleuses lancées par une certaine presse et surtout contre une  politique menée contre notre profession depuis des années.

fauteuil et pharma  fauteuilfauteuil2

La volonté de la FSDL était de faire entendre au Ministre notre colère mais surtout de lui montrer que toute les professions de santé sont unies et feront bloc non pas contre toute réforme mais contre CETTE réforme qui n’améliorera en aucun cas la santé de nos patients en la livrant à des financiers.

Nous ne répondrons pas ici aux attaques indignes d’un syndicat aux abois, nous ne critiquerons pas les actions locales qui ont ajouté la visibilité nécessaire à nos revendications, nous regrettons juste  ce manque d’union qui  a permis aux pharmaciens de  tirer un peu plus vers eux  la couverture médiatique de cette journée,plus que réussie.

La rencontre avec les conseillers du Ministre  a permis à notre Président:

de faire entendre notre voix,

de leur expliquer que la médecine bucco dentaire doit subir une réforme mais pas sous l’angle choisi,

de leur faire comprendre qu’un  dialogue est obligatoire à toute réforme réussie, dialogue qui doit avoir lieu avec toute les composantes d’une profession.

Le message est bien passé, des contacts ont été pris et de prochains rendez vous seront bientôt programmés.

Encore un immense merci à tous de votre participation et de votre mobilisation qui marqueront le début de ce combat pour préserver l’indépendance et la liberté d’une SANTE qui n’est pas à vendre.

 

Pascal Paloc

Secrétaire National Adjoint

On parle de nous

LCI, France Inter, Réunion 1er, Le Figaro, Libération, L’info dentaire, Economie Matin

La manifestation en vidéo

,       

La manifestation en image

 fauteuil3    thomas patrick manif martine jeunes fsdl npdc  dereglementation bercy austerlitz


Tous les articles