La e-réputation, mode d’emploi

pascal paloc, le 26 mars 2019

 

Internet est de plus en plus utilisé pour la recherche d’informations sur des services. Le secteur de la santé n’échappe pas à cette pratique, alors même que la santé n’est pas un service comme les autres. Nombreux sont les patients à consulter des blogs ou des réseaux sociaux pour obtenir des informations sur leurs soignants, ou pour en donner.

C’est alors qu’intervient la notion de « e-réputation ». La CNIL la définit comme l’image numérique d’une personne sur Internet.

Il est fondamental que chaque professionnel ait connaissance de sa réputation en ligne, la contrôle et la maîtrise car c’est l’image qui est renvoyé de lui sur Internet, elle est accessible par tous, elle peut être positive mais aussi négative.

La e-réputation va englober les avis publiés par les internautes, les informations relatives à l’exercice professionnel publiées en ligne, les articles publiés sur des blogs, des messages ou discussions sur des réseaux sociaux….

Son impact est majeur pour une activité professionnelle car naviguer sur Internet est devenu un acte quotidien et banal, tout autant que laisser un commentaire. D’ailleurs, une enquête récente[1] a révélé que 55 % des français ont déjà publié un avis sur des entreprises, des marques ou des services tant pour signaler leur insatisfaction (86 %) que pour en vanter les mérites (82 %) et que 47 % des français ont déjà renoncé à acheter un produit ou un service en raison de commentaires négatifs le concernant qui peut ternir son image.

C’est dire l’importance qu’il y a à maîtriser sa e-réputation. Comment ? Nous invitons les adhérents à lire:

 LA E-REPUTATION DES CHIRURGIENS-DENTISTES – COMMENT LA PRESERVER ?.

 

 

 

[1] Réalisée par l’Ifop pour August & Debouzy et Havas Paris


Tous les articles