CLAP DE FIN pour le CLESI/PESSOA !

patrick solera, le 27 septembre 2016

La FSDL obtient la condamnation définitive du CLESI

pessoa justice

Après plusieurs années d’un combat judiciaire acharné contre cette usine à « faux diplômes », la Cour d’Appel d’Aix en Provence vient de rendre son verdict.

Le CLESI est condamné à la fermeture des cours d’odontologie sous astreinte (5000 euros par jour) avec publication sur son site  et dans la presse.

La FSDL vient d’obtenir une victoire éclatante contre la marchandisation de nos diplômes et se réjouit de la fermeture immédiate de cet établissement en infraction sur notre territoire.

L’escroquerie n’a que trop duré et après des tours de « passe passe » juridiques pour gagner du temps, le directeur M. Ravaz doit se rendre à l’évidence et stopper immédiatement les cours d’odontologie dispensés à Toulon et Béziers.

La justice a tranché et la loi Fioraso obtenue après une action sans précédent de la part de tous les représentants de la profession doit s’appliquer.

Nous regrettons que des centaines d’étudiants trompés par certains individus sans scrupules n’aient pas été alertés plus tôt sur le caractère illicite de cette école. Nous n’avons pas ménagé nos forces pour diffuser l’information mais l’espoir d’obtenir sur le sol  portugais un diplôme de chirurgien dentiste valable dans toute l’Union Européenne a été plus forte.

Désormais, il va falloir gérer le chaos engendré par ces financiers avides d’argent facile et les poursuivre devant la justice pour escroquerie.

La FSDL espère qu’ils seront condamnés  lourdement pour avoir profité de la crédulité d’étudiants en détresse.

 

LIRE LA DÉCISION DE LA COUR D’APPEL 

LIRE L’ANALYSE DE L’AVOCAT DE LA FSDL

LIRE L’ARTICLE DANS VAR MATIN

LIRE L’ARTICLE DANS L’ETUDIANT


Tous les articles